Crash Bandicoot Returns

Crash Bandicoot ReturnsPoulpefagame 

3 longues années passées à travailler sur ce projet qui ne verra jamais le jour. Mais qu’à cela ne tienne, je tenais malgré tout à en parler car la charge de travail fourni pour ce projet fut colossale.

 

 

Le projet d’origine était un simple mod pour le jeu Crysis. Après 2 ans d’utilisation du CryEngine 2, j’avais décidé de me lancer dans un projet plus ambitieux et quoi de plus ambitieux que de réaliser une « suite » à la licence qui a bercé mon enfance ? Mais la réalité m’a rapidement rattrapé et les contraintes techniques furent si nombreuses que j’ai préféré laisser le projet en standby durant presque 1 an.

 

 

Puis Crytek eu l’intelligence de sortir enfin son moteur au format stand-alone. Le CryEngine 3 était disponible et je pouvais enfin me lancer dans un véritable développement de jeu avec l’aide d’une équipe. Mais j’ai rapidement compris la différence entre réaliser un mod et concevoir un jeu vidéo à part entière. Démarrer à partir de rien est vraiment déstabilisant au départ et cela demande de reconsidérer tout le projet car les choses à créer sont à la fois plus nombreuses et demandent également plus de compétences. Le projet s’étiolera au fil des mois et sera de nouveau placé en standby durant 2 ans.

Finalement en 2017, dans un élan nostalgique sorti un peu de nul part, j’ai décidé de relancer le projet avec en partie la même équipe mais cette fois-ci sur l’Unreal Engine. Le CryEngine comportait trop de contraintes techniques et réduisait drastiquement les possibilités. Avec l’aide MacGivre à la modélisation et au texturing et Chris à la programmation, nous avions réussi à aller beaucoup plus loin que les versions précédentes. Mais là encore, ce fut un échec. La faute principalement à l’annonce du remaster de la série sur PS4, qui m’a personnellement refroidi et a subitement coupé toute envie d’aller plus loin. A quoi bon continuer le développement d’un jeu qui sera de toute évidence beaucoup moins bien qu’un jeu AAA développé par une équipe de professionnel…

 

 

Voilà un projet qui aura été un véritable fiasco mais malgré tout une expérience riche en apprentissage et en partage. C’est donc avec plus de plaisir que de regrets que j’affirme aujourd’hui que le projet CBR restera définitivement un doux rêve. Voici une playlist de différentes vidéos récapitulant l’évolution du projet à travers les années et les moteurs utilisés :

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.