Pixel Art Academy

Pixel Art AcademyJeu indépendant 

Jusque là, je vous ai surtout parlé de jeux vidéo indépendants mais généralement assez communs en terme de gameplay. Kabounce, un jeu où l’on incarne une bille de flipper. Forest of Liars, un jeu d’aventure narratif. Ou encore 198X, un jeu retro ambitieux aux multiples facettes. Mais avez-vous déjà entendu parlé de Pixel Art Academy ?

 

Bienvenue dans le studio de Pixel Art Academy

 

Au premier abord, on pourrait penser que le site qui héberge ce jeu n’est qu’un concept ou un prototype mais il n’en est rien ! Il s’agit bel et bien d’un jeu comme vous n’en avez probablement encore jamais vu de la sorte. Pixel Art Academy vous embarque dans un monde où le savoir est votre force. Votre but ? Apprendre le pixel art.

Mais plus qu’un article habituel, j’ai la chance d’avoir pu échanger avec son créateur et de vous écrire une interview dans laquelle il vous expliquera mieux que moi toute l’importance de son projet et de ses enjeux !

 

Pour commencer, pourrais-tu te présenter ?

Je m’appelle Matej Jan, je suis artiste et développeur. J’ai 33 ans et je suis originaire de Slovénie. Sur Internet on me connait mieux sous le pseudonyme Retro où j’administre mon blog principal de Pixel Art intitulé Retronator. En ce moment, le blog est en pause (je publie environ une fois par semaine plutôt qu’hebdomadairement) car je me concentre sur le développement de la prochaine mise à jour de Pixel Art Academy. Je travaille seul sur le projet (de manière générale), donc je dois faire attention à la manière dont j’utilise mon temps.

 

 

Comment et pourquoi as-tu réalisé ce projet ?

J’aime jouer à des jeux où l’on peut apprendre quelque chose sur le monde : comment les villes fonctionnent-elles dans Sim City, l’histoire romaine dans la série Caesar, comment les fourmis vivent dans SimAnt, comment l’humanité a évolué dans Civilisation… J’adore aussi les jeux de rôles. Vous débuter de zéro et en allant à l’aventure, vous apprenez des compétences, devenez un meilleur combattant, perfectionnez vos réflexes et votre stratégie.
Mais dans les RPG, seul votre personnage apprend quelque chose. Lorsque vous vous éloignez de l’ordinateur, vous ne connaissez pas les arts martiaux, vous ne pouvez pas sauter plus haut et avoir plus de muscles. Je veux donc faire des jeux où vous pouvez apprendre quelque chose – et pas seulement des connaissances comme dans les jeux créatifs que j’ai mentionnés, mais des compétences réelles comme les personnages de RPG mais dans la vraie vie.
J’aime aussi partager ce que j’apprends et j’ai fait quelques articles et vidéos sur le pixel art qui étaient très populaires. Alors en 2015, frustré par mon travail de développeur web, j’ai commencé à réfléchir à la façon dont je pourrais rassembler toutes ces choses que j’aime en un projet commun. Et puis un jour, ça m’a frappé : je dois faire un jeu vidéo où vous apprendrez l’art du pixel. Un mélange entre un jeu d’aventure et un RPG où toutes les compétences acquises dans le jeu le seraient également dans la vraie vie.
J’ai étoffé l’idée et j’ai lancé un Kickstarter en août 2015. Ça s’est très bien passé et le développement du jeu a vraiment pu commencer.

 

 

Combien de temps a duré le développement et quels outils as-tu utilisés ?

Juste après le Kickstarter, je suis allé faire un Master en Education, parce que je voulais que la partie apprentissage ait une bonne base théorique. J’ai construit quelques prototypes au cours de cette année et après avoir obtenu mon diplôme à l’automne 2016, j’ai commencé à travailler sur le projet à temps plein avec les fonds Kickstarter. Je travaille dessus depuis.
Je le développe comme un jeu en ligne auquel vous pouvez jouer simplement avec un navigateur web. Je veux que ce soit aussi facile que possible de se plonger dedans, tout en étant multijoueur pour que vous puissiez faire partie d’une communauté d’apprentis et partager votre chemin avec les autres.
J’avais une expérience de développement web de mon travail précédent, donc c’était un moyen naturel de faire comme ça. La plate-forme web que j’utilise est Meteor et le code est totalement open source, écrit en CoffeeScript, HTML et Stylus. Mon IDE de choix est Webstorm, tandis que la plupart des images sont réalisées avec Photoshop. J’utilise également les applications Aseprite, GIMP et iPad Pro telles que Penultimate, Linea et Pixaki. Mon iPad me sert également de tablette graphique en combinaison avec un crayon Apple.

 

 

Le projet continuera-t-il d’évoluer avec le temps ? Y aura-t-il d’autres projets à venir ?

Absolument. En ce moment, je suis à mi-chemin de réaliser la vision que j’ai définie dans le Kickstarter. Il a toujours été conçu pour être un projet à long terme qui continuera de grandir et j’ai peu de raisons d’arrêter. Travailler sur ce jeu est un rêve devenu réalité pour moi et je ne pourrais pas être plus heureux. Qui plus est, il n’y aura jamais trop de choses à apprendre dans le jeu, donc quand vous mettez ces deux aspects-là ensemble, je peux me voir travailler tout au long de ma trentaine (déjà 3 ans, encore 7 années à venir).

 

Un mot pour la fin ?

Une chose qui n’était pas immédiatement évidente pour moi, c’est que les gens n’échouent pas lors de leur apprentissage parce que ce serait trop dur, ou qu’ils n’auraient pas les outils nécessaires pour apprendre. Alors oui, le dessin est difficile et beaucoup de gens abandonnent parce qu’ils n’aiment pas les résultats qu’ils obtiennent en tant que débutants. Et beaucoup de gens pensent que le dessin serait un talent inné que vous auriez ou pas, ce qui est totalement faux.
Nous devons changer d’état d’esprit, ce qui est difficile, mais ce n’est même pas le plus gros obstacle. Le vrai problème que nous avons en tant qu’adultes est que nous ne parvenons jamais à attaquer ces problèmes. Nous avons de bonnes intentions, nous achetons des livres, collectons des tutoriels qui apparaissent dans notre fil Twitter mais dans la vraie vie, nous laissons la priorité à nos problèmes quotidiens, délaissant l’apprentissage et la création.
En toute honnêteté, le monde n’a pas besoin d’un autre tutoriel sur les bases du pixel art. Ce que Pixel Art Academy essaie vraiment de résoudre, c’est de vous apprendre (ou vous tromper) à prendre le temps de réaliser vos rêves. Pour partir à l’aventure, vous détendre en fin de journée et apprendre quelque chose en même temps.

 

Voilà pour cette interview. Un grand merci à Retro pour sa gentillesse et son humanité. C’est toujours avec un grand plaisir que je partage avec vous mes découvertes mais celle-ci restera je pense encore longtemps ma préférée ! A l’image de Pixel Art Academy, Poulpefaction c’est avant-tout le sens du partage et de la créativité et cela que j’ai envie de vous faire partager. Alors n’hésitez pas à faire de même avec cet article et surtout à aller jouer à Pixel Art Academy. Vous retrouverez ci-dessous l’ensemble des liens en rapport avec ce projet. Et n’oubliez pas : créez avec le cœur et partagez avec passion !

 

Visiter le site officielPlus de vidéos sur YoutubeSuivre sur TwitterConsulter le blog de l'artiste

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.